L’histoire de la crêpe bretonne

La crêpe bretonne, ou galette bretonne, est un type de crêpe de sarrasin originaire de Bretagne, une région du nord-ouest de la France. Dans ce billet, nous allons explorer l’histoire de la galette bretonne et comment elle est devenue un plat de base de la cuisine française.

La première mention de la crêpe bretonne remonte au début du XIXe siècle, dans un livre de cuisine de Marie-Antoine Carême, l’un des chefs les plus célèbres de son époque. La recette originale prévoyait des parts égales de farine de sarrasin et de farine de blé, mais au fil du temps, la proportion de farine de sarrasin par rapport à la farine de blé a augmenté, de sorte que les crêpes que nous connaissons aujourd’hui sont principalement fabriquées avec de la farine de sarrasin

La façon traditionnelle de manger une crêpe bretonne est de la manger avec du jambon, des œufs et du fromage à l’intérieur, et de la servir avec une salade. Cependant, il existe aujourd’hui de nombreuses façons différentes de déguster une crêpe bretonne, avec des garnitures sucrées ou salées

Conclusion
Que vous les appréciiez dans le cadre d’un repas traditionnel français ou comme une variante unique du petit-déjeuner, les crêpes bretonnes valent vraiment la peine d’être essayées ! Et maintenant que vous en savez un peu plus sur leur histoire, vous pouvez les apprécier d’autant plus. Bon appétit !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *