Sablés de Noël à l’érable.

La semaine dernière, avec des amis, nous sommes allé faire un tour au marché de Noël de Nantes. Nous nous sommes arrêté devant le stand Canadien où la vendeuse nous a fait goûter de nombreux produits tous délicieux. Mais celui que j’ai le plus apprécié, c’est le beurre d’érable ! Je ne connaissais pas du tout ce produit, je lui en ai donc pris un pot en me disant qu’il fallait que je l’utilise en pâtisserie (dans quoi ça, je ne savais pas).
J’ai donc fouiner un peu sur internet à la recherche d’une recette à l’érable (avec du beurre d’érable) et c’est chez J’aime l’érable que j’ai trouvé mon bonheur avec une délicieuse recette de sablés. Et comme j’adore offrir des assortiments de sablés pour Noël, cette recette tombe à pique !

Pour une trentaine de sablés :

Préparation : 15 minutes
Réfrigération : 1 heure
Cuisson : 15 minutes

# Ingrédients :

– 250 g de beurre mou

– 170 g de sucre à l’érable

– 1 jaune d’œuf

– Q.s d’extrait de vanille

– 320 g de farine

– 12 g de poudre de cacao non sucré

– 1 pincée de sel

– Beurre d’érable pour le décor

# Préparation : 

Dans la cuve de votre batteur muni du bras, crémer le beurre et le sucre ensemble. Ajoutez le jaune d’œuf et l’extrait de vanille et mélangez de nouveau.
Tamisez la farine et la poudre de cacao et versez-les au reste de la préparation. Ajoutez la pincée de sel et mélangez jusqu’à l’obtention d’une pâte homogène.
Étalez la pâte entre deux feuilles de papier cuisson et réserver-la au réfrigérateur pour 1 heure.
Préchauffez votre four à 160°C.
Une fois la pâte bien froide, découpez vos sablés à l’emporte pièce et placez les sur une plaque recouverte de papier cuisson. Enfournez pour 12 à 15 minutes à 160°C.
Une fois cuit, laissez les sablés refroidir avant de les décorer.
A l’aide d’un cornet, décorer vos sablés comme bon vous semble avec du beurre d’érable (cela rajoute un bon goût d’érable, c’est vraiment délicieux).
Il ne vous reste plus qu’à vous régalez mes gourmand(e)s 🙂

img_0478

img_0479

img_0472

Vous aimerez aussi :

3 commentaires

Laisser un commentaire